3ème PLAN AUTISME annoncé

  Marie-Arlette Carlotti annonce un 3e plan autisme pour novembre 2012

 

http://www.paris.maville.com/actu/actudet_-Marie-Arlette-Carlotti-annonce-un-3e-plan-autisme-pour-novembre-2012_fil-2185436_actu.Htm

 

La ministre déléguée en charge des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, Marie-Arlette Carlotti, a annoncé jeudi le lancement, en novembre 2012, d'un troisième plan autisme, pour lequel la concertation débutera le 18 juillet.

En visite aux Molières (Essonne), pour la plantation du premier arbre d'un foyer pour adultes avec autisme, la ministre a annoncé que le comité national autisme se réunirait à partir du 18 juillet et que le troisième plan autisme serait mis en place au mois de novembre.

Trois axes, qui ne sont "pas exhaustifs" et peuvent être modifiés, a précisé la ministre, ont été dégagés: la recherche, avec notamment des diagnostics réalisés de façon plus précoce, le développement de l'offre en termes d'accompagnement, et la sensibilisation, la formation.

"Il y a trop de retard dans le diagnostic", a regretté Mme Carlotti, qui souhaite des dépistages réalisés entre 18 mois et 3 ans, au lieu de 6 ans en moyenne actuellement. "Je veux que les PMI (centres de protection maternelle et infantile, ndlr) se saisissent de la question", a souhaité la ministre, qui a dit vouloir "associer les professionnels de la petite enfance".

"La recherche doit être encouragée, nous soutiendrons toutes les études menées dans ce sens", a-t-elle ajouté.

A l'école, des classes d'inclusion scolaire spécifiques seront créées et des postes d'auxiliaires de vie scolaire seront dédiés à l'autisme.

Pour les adultes avec autisme, "le plan pluriannuel de création de places sera respecté. Nous soutiendrons les aidants familiaux", a-t-elle indiqué.

Le bilan des deux premiers plans, mis en place sous les précédents gouvernements, sera également refait. "On ne peut pas être juge et partie", a estimé Mme Carlotti.

Selon la ministre, 600.000 personnes sont en situation d'autisme en France.

Un bilan du plan autisme 2008-2010, publié en janvier dernier, faisait état de 342 places réellement installées pour les adultes et 1.330 pour les enfants, à la fin 2010, sur 4.100 places (dont 2.000 pour les adultes) prévues pour la période 2008-2014.

En 2008, on estimait que 3.500 enfants ou adultes devaient aller en Belgique en raison du déficit d'accueil en France.

 

Fichier attachéTaille
Orientations juillet 2012 plan autisme-.pdf284.35 Ko