Les moyens d’action et les réalisations en cours

Ils sont multiples et pluriels.

Nous essayons de saisir toutes les occasions qui nous permettent d'améliorer le quotidien des familles et d'apporter espoirs et solutions aux personnes atteintes de TED.

L’information des familles et des
professionnels

A CAEN : nous avons mis en place au siège social un
service de documentation tenu à jour selon les avancées de la recherche
médicale et ses conséquences sur les techniques et les stratégies de
prise en charge.Ce service de documentation est à la disposition des
familles et des professionnels intéressés : médecins, éducateurs,
infirmiers psychiatriques, étudiants, enseignants, assistantes sociales.

Une
permanence est assurée chaque mardi après-midi, mais nous recevons
également sur rendez-vous, cela nous permet d’être plus disponibles
pour :

  • l’information sur les droits sociaux
    (prise en charge sécurité sociale) et les démarches administratives 
    (M.D.P.H., orientation…)  à entreprendre. Une permanence existe aussi à
    la MDPH du Calvados une fois par mois.
  • l’écoute et appui, à l’annonce du diagnostic, lorsque il y a rupture
    dans la prise en charge de    la personne autiste, le passage à l’âge
    adulte.
  • l’accueil d’étudiants, de professionnels cherchant une documentation

Pour
répondre aux besoins des familles qui se manifestent dans les
départements de la Manche et le l’Orne, création de
relais (voir la page contact )

Depuis septembre 2000 l’association est présente à la foire de Caen, au Village des Associations.  

Le soutien aux personnes autistes et à leurs familles

Nous organisons
dans le Calvados et la Manche des rencontres entre les familles en
fonction de l’âge de leurs enfants, mais aussi des difficultés qu’elles
rencontrent afin de pouvoir réfléchir ensemble aux solutions pratiques
à apporter. Ces moments d’échanges, de partage d’expériences, de
soutien réciproque, sont une source d’enrichissement et d’appui très
appréciée par les familles. Un membre du C.A, professeur de biologie à
la retraite, a suivi nombre de formations et intervient auprès des
familles, dans certaines écoles d’aides-soignants, à l’Education
Nationale  

  • Depuis mars 2005
    l’association travaille avec une psychologue formée à l’autisme à
    l’Université de Lille III. Celle-ci intervient auprès d’enfants et
    surtout auprès des familles. En Mars 2006, nous avons reçu pour mener à
    bien ce « projet-pilote » une aide financière importante dans le cadre
    des P.E.L.S. (Projets d’Economie Locale et Sociale) de la Caisse
    d’Epargne de Basse-Normandie 
  • Le « projet-pilote »
    a progressé. Depuis le 1er Novembre 2008, 9 familles du département du
    Calvados participent à une expérimentation. Des associations de
    travailleuses familiales (AVS) à domicile ont été sollicitées pour
    intervenir au domicile des familles. Des AVS volontaires ont été
    formées en mai pour intervenir au domicile de chaque famille selon le
    projet individualisé de l’enfant. La psychologue, a également formé les
    parents. Très régulièrement se déroulent des séances de supervision et
    de guidance parentale. Ce « projet-pilote » a été financé par le
    Conseil Régional (pour la formation) – une subvention de la CNSA dans
    le cadre de l’aide aux aidants – une subvention Fondation de France est
    en demande. 

La Villa

Depuis
2000 à Caen, grâce au soutien de la municipalité, nous avons mis en
place, un lieu d’accueil pour les enfants et adolescents ayant peu ou
pas de prise en charge. Ce demi-pavillon a été aménagé grâce à la Ville
de Caen, une aide ponctuelle de la Confrérie des Anysetiers, et
France-Télécom. Une maman d’enfant autiste, employée comme CES a assuré
l’animation pendant deux ans. Elle est remplacée depuis septembre 2004
par un papa spécifiquement formé, employé par les familles.
L’association aide financièrement les familles dans ce cadre là
également (en attente du versement de l’AAEH notamment). 

La promotion de l’éducation spécifique des personnes autistes

En
partenariat avec les Inspections Académiques de chaque département de
Basse-Normandie et avec l’Institut de Formation des Travailleurs
Sociaux, nous avons réalisé des journées d’études pour sensibiliser et
informer les enseignants et les éducateurs. Les actes de la journée
organisée à Caen le 3 mai 2000 « Regards sur l’autisme » ont été
édités. La journée dans la Manche « L’autisme ?... parlons-en ! » a eu
lieu le 25 avril 2001 à la salle des Archives Départementales et a
réuni près de 350 personnes de ce département; dans l’Orne elle s’est
tenue le 20 Mars 2002, s’est intitulée « Autisme : entre mythe et
réalités » et a réuni 250 participants dans la salle de réunion du
Crédit Agricole. Le 18 Novembre 2004 « Adulte et Autiste…quel
avenir ? » organisé au Centre de Congrès de Caen a réuni environ 300
personnes autour de la problématique de l’adulte autiste.

Une
journée de formation, en partenariat avec le INSHEA (institut national
supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes
handicapés et les enseignements adaptés), et  en direction des
professionnels de l’Education Nationale du Calvados a eu le 27
septembre 2006 à l’IUFM de Caen. Des journées identiques se sont déjà
déroulées dans l’Orne et dans la Manche et seront renouvellées.

Le développement de la formation : 

Afin
d’assumer au mieux leur rôle et leur apporter les techniques
essentielles pour gérer les problèmes de la vie quotidienne, nous
invitons les parents à suivre les stages de formation qui sont
également ouverts aux professionnels et nous les aidons financièrement
(inscriptions– stages au CNEFEI à Suresnes, à EDI Formation…).

Nous
aidons financièrement les parents qui participent aux journées
nationales d’Autisme France ou autres colloques relatifs à l’autisme.
En retour, ces parents diffusent leur compte rendu à tous les membres
de l’association. 

Les Rendez-vous de l’autisme  

Depuis
2001, nous participons aux Journées Nationales de l’Autisme, depuis
2002 ces journées sont relayées dans la Manche et depuis 2003 dans
l’Orne.

Cela nous permet de nous faire connaître
dans les trois départements. En 2003, le projet de l’Ecole de Musique
de Ouistreham (Calvados) d’initier des enfants et des adultes autistes
à une activité musicale s’est concrétisé. Une œuvre originale a été
écrite spécialement et intégrée au concert donné à l’église de la
Gloriette à CAEN, puis au concert donné à la fête de la Musique à
Ouistreham. Ce projet original a été retenu par le ministère de la
culture pour illustrer l’intégration de personnes handicapées. Cette
activité perdure, et depuis septembre 2005 un atelier musique
fonctionne à l’espace Tandem à Caen.